COONEY 415

OPÉRATIONS COONEY PARTIES

Missions de sabotage "HIT and RUN"

Dans le cadre de l’opération OVERLORD, le Haut Commandement allié décide d’employer les SAS français afin d’empêcher les troupes allemandes présentes en Bretagne de rejoindre le front en Normandie.

Conformément au deuxième temps de l’Ordre d’Opération N°9 du Général MAC LEOD commandant la Brigade SAS, 18 sticks de SAS français sont parachutés dans la nuit du 7 au 8 juin, une fois le contact établi avec les missions SUNFLOWER I et SUNFLOWER II .
Chaque stick a un objectif principal à saboter (voie ferroviaire) et plusieurs objectifs secondaires à traiter (moyens de communication utilisés par l’armée allemande par exemple).
Une fois leur mission accomplie, les SAS ont pour ordre de rejoindre une des bases établies par les missions SUNFLOWER, à savoir DINGSON dans le Morbihan ou SAMWEST dans les Côtes-du-Nord, en fonction de la proximité de celles-ci. Leurs seuls moyens de communiquer avec l’état-major de la Brigade SAS sont un récepteur type "MCR-1" et 2 pigeons voyageurs !!
Les 18 missions COONEY PARTIES furent une totale réussite pour ce qui est du traitement des objectifs principaux sur les voies ferrées bretonnes.

L’équipe de SAS

Lieutenant Corta Henry
André Bernard
Folin Francis

Objectif de la mission

Couper la circulation sur la voie ferrée entre Ploërmel et Mauron.
Puis rejoindre la base DINGSON établie par la mission SUNFLOWER I

Le coup de main

Bilan