1er RCP

1er Régiment de Chasseurs Parachutistes

Sont répertoriés ici tous ceux qui ont été affectés à un moment ou à un autre au 1er RCP, en provenance des unités de l’infanterie de l’air ou des unités SAS, ou à destination des ces unités.

Le 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes (1er RCP) est reconnu comme le régiment parachutiste français héritier des groupes d’infanterie de l’air (GIA) constitués au sein de l’Armée de l’air dans les années 30.
L’insigne de ce régiment provient directement de celui du 601e GIA, avec une étoile de couleur bleu.

Il est constitué en 1943 au Maroc, après différentes évolutions de statuts :

- Les 1er avril 1937 et 1er octobre 1937, création des 601e et 602e Groupes d’Infanterie de l’Air (GIA) basés respectivement à Reims et à Baraki, près d’Alger.
- Le 25 août 1940, suite à la défaite, les deux groupes sont dissous à Maison-Carrée, près d’Alger.
- En juillet 1941, la commission d’armistice autorise la formation de la compagnie d’infanterie de l’air N°1 à Oued-Smar, base de Maison-Blanche près d’Alger, à partir d’effectifs des deux GIA dissous.
- Le 1er février 1943, la CIA N°1 devient le bataillon de chasseurs parachutistes ( BCP) N°1 avec quatre compagnies.
- Le 1er juin 1943, le BCP N°1 devient le 1er RCP qui comprend bientôt dix compagnies réparties en un état-major et deux bataillons.
- Le 1er janvier 1945, constitution de son 3e Bataillon à base de FFI volontaires durant la campagne de libération de la France.

De part la similitude de la formation parachutistes, les échanges réciproques entre le 1er RCP et les unités SAS en Grande Bretagne seront nombreux.